le nucléaire en France

                     LE NUCLEAIRE EN FRANCE 

 

Qu’est-ce qui menace nos centrales nucléaires?

 

Il existe des risques externes (attaque terroriste, tremblement de terre, inondation, rupture de barrage hydroélectrique, conditions climatiques extrêmes)

et des risques internes (éclatement d’un tuyau, incendie ou encore acte de malveillance d’un salarié).

La fusion du cœur du réacteur représente le pire scénario envisagé par les autorités.

Avant l’implantation de chaque centrale, des études évaluent les risques spécifiques au secteur.

Les autorités redoublent de vigilance lorsqu’il s’agit d’une zone sismique, comme à Fessenheim, en Alsace,

ou à Tricastin, dans la vallée du Rhône

( Le principe de prévention est simple : les installations doivent résister à un tremblement de terre supérieur à tous ceux précédemment enregistrés dans la région, archives à l’appui.

Ainsi, à Fessenheim, le risque de séisme pris en compte s’élève à 6,7 sur l’échelle de Richter.

D’autres centrales sont implantées en zone inondable, comme celle du Blayais, en Gironde. Dans ce cas, les bâtiments sont surélevés ou protégés par une digue afin d’éviter tout risque d’inondation qui menacerait de noyer les installations électriques, en particulier les pompes du circuit de refroidissement des réacteurs.

Pour autant, « on a frôlé la catastrophe nucléaire en 1999 au Blayais quand la centrale a été envahie par les eaux »,

rappelle Stéphane Lhomme.

   §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Quel est le danger réel du nucléaire ?


Cette question divise partisans et opposants du nucléaire. « Le nucléaire est vanté comme une énergie propre.

Mais pour la seule année 2010 on a recensé un millier d’incidents plus ou moins importants dans le monde

.   Le risque est encore plus élevé en France,

   où on continue de faire vivoter des centrales qui ont dépassé leur durée de vie maximale,

   fixée à trente ans », insiste Noé Pflieger, secrétaire fédéral des Jeunes Ecologistes.

« Une centrale nucléaire contient plusieurs tonnes d’uranium, bien plus qu’une bombe atomique.

La radioactivité peut s’étendre sur des territoires très vastes, dans un périmètre de 300 km.

  Potentiellement, un accident sur une seule centrale pourrait contaminer l’ensemble du pays, voire plus :

   en 1986, le nuage de Tchernobyl avait touché la majeure partie de l’Europe »,

    rappelle Roland Desbordes. ( Président de la CRIIRAD )

« Près de vingt-cinq ans après, nous payons encore les conséquences de cette catastrophe », ajoute Stéphane Lhomme.

« Le risque nul n’existe pas, reconnaît Philippe Jamet. Mais la probabilité qu’un accident se produise en France reste très faible.

D’autant plus que les réacteurs de troisième génération minimisent le risque de rejets radioactifs. »

« Les centrales sont conçues pour avoir une chance sur un million de connaître un accident grave chaque année. Et les radiations qui s’échappent lors d’un fonctionnement normal sont infimes », renchérit Lionel Taccoen.

Un argument balayé par Charlotte Mijeon, porte-parole de Sortir du nucléaire : « L’industrie nucléaire a un tel poids en France que les risques sont volontairement cachés ou sous-estimés. Et il n’y a pas d’autorité réellement indépendante. »

 §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Comment protège-t-on la population en cas d’accident ?

Pour protéger les civils, le préfet ordonne d’abord le confinement : alertés par une sirène,

les habitants doivent se réfugier dans un bâtiment en dur en calfeutrant les portes et les fenêtres.

Cette mesure d’urgence s’applique lorsque la radioactivité absorbée par l’organisme dépasse 50 milligray, l’unité de mesure inventée par le physicien britannique Louis Harold Gray.

Le fait de se mettre à l’abri empêche les particules de pénétrer dans les poumons et le tube digestif.

Parallèlement, la population doit absorber des comprimés d’iode afin de saturer la thyroïde en iode non radioactif et d’éviter les cancers.

      Tous les riverains qui vivent dans un rayon de 5 à 10 km des centrales nucléaires

      sont censés posséder ces pastilles. ( NOTRE VILLAGE : AVANT LES MARCILLY concerné par cette mesure )

   Enfin, en cas de rejets radioactifs importants, le préfet peut ordonner l’évacuation.

   Des exercices de crise sont organisés tous les mois, afin d’entraîner les habitants.

      Mais ce principe de précaution peine à convaincre certains experts.

      « Les personnes de passage dans les régions à risque ne sont pas en mesure de se protéger.

De toute façon, nous devons trouver un moyen de continuer à vivre en zone contaminée.

   Aucun incident nucléaire grave ne s’est encore produit en France,

   mais, si c’était le cas, cela coûterait trop cher d’évacuer tout le monde »

 soutient Roland Desbordes.

 

                 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

         Nogent sur Seine et le NUCLEAIRE :

                                dialogue de sourds ( article Est Eclair)  clic ICI

                                           !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!                  

           Le Nuage  RADIOACTIF est passé au dessus de notre département

                                 

                                             ////////////////////////////////////////////////

                                Site indépendant sur la Radioactivité

     CRIIRAD ( Commission de Recherche  et Information  Indépendantes sur la RADioactivité )       CLIC ICI   

 §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

autre site

                                                      Surveillance de la radioactivité de l'air en France 

                                         Données du réseau Téléray met à disposition du public les résultats de la surveillance radiologique

                                                                               du territoire français effectuée par     l’IRSN

                                                              ( Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire )

                                                                                                  dans le contexte des

                                    événements nucléaires en cours au Japon.

                                                                                                    CLIC ICI 

                         §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§